Colomiers bat Brive en Pro D2 et reste invaincu à domicile

Grâce à l'adresse de Thomas Gérard (12 points sur 15), Colomiers a battu Brive (15-9), l'équipe désormais entraînée par Pierre-Henry Broncan, incapable de rapporter le point du bonus offensif avec 3 pénalités ratées en seconde période.
Publié le: 2023-12-07 22:34:36
Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipisicing elit. Accusamus quos id harum qui eos libero fugit distinctio, iste similique quibusdam
Sous les yeux des voisins toulousains, Thomas Ramos et Alexandre Roumat, Colomiers, qui recevait Brive ce jeudi soir pour l'ouverture de la 13e journée de Pro D2, est resté invaincu à domicile. Dans le vent tourbillonnant et le froid glacial, deux éléments qui ne permettent pas le développement d'un jeu spectaculaire, il s'est imposé plutôt logiquement grâce à son pack d'avants, très costaud à l'image de Joseva Tamani et d'Anthony Coletta. Il faut aussi et surtout souligner l'adresse au pied de Thomas Gérard, son arrière puis ouvreur après la sortie sur blessure de Maxime Javaux, auteur au passage d'un joli drop. Malgré des conditions difficiles, celui qui est considéré comme l'un des joueurs les plus adroits de Pro D2 devant les perches a réalisé un sans-faute. Stuart Olding, le buteur de Brive, a quant à lui manqué trois pénalités, en seconde période, dont la dernière après la sirène, qui aurait permis aux joueurs de Brive de repartir de ce court déplacement avec le point du bonus défensif. Larenjera forfait de dernière minute, Pélissié sorti sur civière Colomiers, qui a pourtant été à de très nombreuses reprises pénalisé (16 pénalités), aurait pu l'emporter plus largement mais son ailier Rodrigo Marta, qui a aplati deux fois (19e et 53e) a vu l'arbitre refuser ses deux actions. Brive, qui espérait enchaîner une deuxième victoire consécutive après celle obtenue la semaine dernière, à domicile, contre Mont-de-Marsan (23-16), a beaucoup subi durant cette rencontre, peinant à sortir de son camp, et manquant de réalisme dans les 22 mètres adverses. L'équipe désormais entraînée par Pierre-Henry Bronca a par ailleurs connu quelques soucis d'effectif puisque Thomas Larenjera, qui devait être titulaire, a déclaré forfait avant le match, remplacé par Sam Johnson. À la 5e, Julien Delannoy quittait ses camarades, victime d'une commotion. Cinq minutes plus tard, c'est Adrien Pélissié qui était remplacé. Touché gravement à la rotule gauche, il est sorti sur une civière et a été transporté à l'hôpital à la mi-temps. Deux coups durs qui n'ont pas permis au banc corrézien de réaliser les remplacements prévus.
Source:

Quelques suggestions